• Décorateurs Architectes et Feng Shui

  • Le Feng Shui et la décoration d’intérieur sont intimement liés même s’il faut absolument les distinguer ;

    En effet, parfois ce lien est fait dans une certaine confusion et superficialité : en occident, il y a surtout un véritable engouement pour une esthétique apaisante de nos intérieurs qui rimait, jusqu’à il y a encore peu de temps, avec une esthétique dite « Zen ».                                                                                                                                                                       Aujourd’hui, par un phénomène de propagation accélérée de l’information et effet de mode, on parle d’intérieur « Feng Shui » : « oh, j’aimerais bien que tu me dises si ma chambre est Feng Shui » ; « est-ce-que le bureau de mon mari est Feng Shui ? », « je voudrais refaire ma cuisine mais je veux qu’elle soit Feng Shui »…                                                                               Quelque part, ces déclarations n’ont pas de sens dans le Feng Shui traditionnel surtout si, en arrière-plan, on s’attend uniquement à des recommandations de décoration avec un aspect Zen et nature c’est-à-dire dépouillé et avec des couleurs très naturelles.                                                                                                                                                                                                     Ce désir d’intérieur apaisant via le Zen est bien légitime par ailleurs mais il n’est pas superposable à un intérieur qui favoriserait spécifiquement notre sérénité (ou tout à fait autre chose comme notre prospérité, notre santé…).

    Ce n’est pas incompatible non plus : personnellement, j’apprécie et ressent comme apaisants les intérieurs relativement sobres et agrémentés de couleurs très naturelles (lin, taupe, grège…).                                                                                               De plus, même pour le Feng Shui, la décoration d’intérieur « Zen » est utile puisqu’elle permet une circulation facilitée de l’énergie, le fameux « Qi ».                                                                                                                                                                             Mais le Feng Shui va représenter une recherche plus approfondie du bien-être via notre intérieur. (Notamment, le Feng Shui traditionnel car pour certains Feng Shui, eux-aussi très à la mode car simplifiés à l’extrême jusqu’à l’absurde parfois, il suffira de quelques gris-gris symboliques et recettes faciles de décoration d’intérieur pour vous promettre monts et merveilles)

    Le Feng Shui traditionnel a pour objectif de faire en sorte que les bâtiments soient situés, conçus et aménagés de manière bénéfique pour les gens qui y vivent et y travaillent, et ce, dans plusieurs dimensions : santé, prospérité, sérénité-bien-être, relations, réussite générale…                                                                                                                                                                           Et pour qu’un milieu soit sain et harmonieux au sens Feng Shui, il doit répondre à des consignes précises qui reposent sur une pensée riche et complexe, longuement approfondie, inspirée de la philosophie spirituelle taoïste car les forces qui régissent le cosmos agissent aussi à l’échelle humaine.

    On est donc dans une approche énergétique globale qui englobe l’approche matérielle et la dépasse de beaucoup. Cela s’apparente aussi parfois à la notion de bonnes ou mauvaises « vibrations » pour lesquelles la sensibilité et l’intuition ne pourront pas se substituer à un consultant professionnel et rigoureux.

    Alors certes, on retrouve la dimension de décoration d’intérieur dès la conception du lieu que les architectes, décorateurs et architectes d’intérieur vont réfléchir avec leurs clients en fonction des souhaits de ces derniers.                                                   On la retrouve aussi dans les aménagements finaux à travers le choix des ouvertures, de la place faite à la lumière, aux couleurs, le choix des meubles, de leur emplacement et de leur orientation.                                                                                   Mais il faut bien comprendre que les propositions des architectes et architectes d’intérieur-décorateurs devront satisfaire ET les souhaits des clients ET les directives rigoureuses parfois contraignantes du Feng Shui ; le tout bien au-delà de la sphère « décoration d’intérieur ». 

    En effet, le Feng Shui est applicable avant même de commencer à dessiner les plans d’un bâtiment : certains principes régissent, par exemple, le choix du terrain et l’emplacement du bâtiment sur celui-ci, ainsi que sa forme, son orientation, ses dimensions et la répartition des pièces.                                                                                                                                     L’aménagement des espaces extérieurs retiendra toute l’attention du consultant Feng Shui sérieux.                                             Toute cette 1ère phase répondant au principe connu selon lequel 70% du Feng Shui d’un lieu est dépendant de l’extérieur (grand extérieur environnemental et petit extérieur proximal) ; c’est ce qui fait que la notion de Jardin Feng Shui a du sens.

    Dans le cas d’intérieurs existants, l’analyse Feng Shui débouchera sur des propositions agissant comme des « remèdes » capables d’améliorer le Qi ambiant pour servir les objectifs des occupants. Cela peut donner lieu à des interventions suivantes :

    • aménager les espaces extérieurs
    • modifier les ouvertures
    • dégager des espaces
    • changer la fonction de certaines pièces
    • disposer les meubles autrement
    • ajouter ou retirer des couleurs

    En conclusion, Feng Shui et décoration d’intérieur sont appelés à coopérer pour un bien-être en profondeur des occupants d’un lieu : l’esthétique apaisant et agréable sera alors renforcé par l’énergétique positif.                                                               Du coup, en disposant d’une analyse Feng Shui de votre lieu de vie, vous devenez un interlocuteur avisé et pertinent de votre décorateur ou de votre architecte d’intérieur qui vous fera des propositions adaptées à vos goûts et aussi à vos objectifs de vie.                                                                                                                                                                                                   Et si vous souhaitez entamer la démarche a minima, en attendant de plus gros changements conduits éventuellement avec un architecte d’intérieur ou un décorateur, vous pouvez accomplir un travail déjà qualitatif en participant à un de mes Ateliers Feng Shui.