• Q : Ne suffit-il pas de s’écouter et de ressentir? En général, on sent quand on est bien dans une pièce ou un endroit ou pas !?

      : Oui, vous avez raison, c’est très intéressant d’être attentif à ses sensations. Ne serait-ce que par un effet d’interaction entre les sensations, les émotions, les intentions et les actes ! Un endroit qui vous plait va vous rendre plus positif et vos faits et gestes en conséquence ont des chances de vous réussir. Je rattacherais volontiers cela à la chance de l’homme (voir rubrique « pourquoi utiliser le Feng Shui ? »). Cela dit, ce n’est « structurellement » pas porteur. Je veux dire que si d’un point de vue Feng Shui, cet endroit ne vous est pas bénéfique, vous devrez beaucoup vous « donner » pour réussir car des énergies contraires viendront faire obstacle. Sans compter que pour certains de mes clients, leurs sensations étaient complètement opposées à la réalité Feng Shui de leur logement (un endroit détesté était très positif en Feng Shui et des endroits privilégiés étaient néfastes). Heureusement pour notre confiance commune, mon analyse des lieux a aboutit à un diagnostic qui correspondait complètement à leurs problématiques !
      Attention donc, nos sensations ne sont pas toujours des amies.

    • Q : Pourquoi trouve-t-on autant d’informations contradictoires dans les conseils Feng Shui ?

      : C’est une question primordiale ! Je ne compte plus les heures passées à expliquer ce que le Feng Shui Traditionnel est et n’est pas ! (voir rubrique « ce que ça n’est pas »).
      Que ce soit sur les sites ou dans les livres où il est question de Feng Shui, nous trouvons tout et son contraire et aussi beaucoup de fantaisies.
      Vous trouverez des informations tirées d’un Feng Shui facile, vulgarisé à l’extrême, dit « New Age »: c’est celui qui circule le plus (magazines, télévision et sites); là, il y a danger car cette façon d’analyser et de conseiller aboutit parfois à des mesures en contre sens (j’en parle plus précisément dans mes devis par exemple).
      Vous trouverez bien-sûr des auteurs issus du Feng Shui Traditionnel (heureusement, il tend de plus en plus à prendre la place qui lui revient). Cela dit, il y a plusieurs courants parfois en opposition !
      Il y a aussi des gens très bien formés au Feng Shui Traditionnel qui utilise ensuite un mélange des 2 (pour des besoins d’audience accrue ?) et là, c’est très confusant. Il est difficile de séparer le bon grain de l’ivraie.
      Et enfin, il y a des acteurs qui intègrent dans le Feng Shui des disciplines, parfois très intéressantes et même complémentaires mais qui ne font pas partie du Feng Shui Traditionnel (géobiologie, décoration zen, nettoyage énergétique, symboles…).
      Lorsque vous aurez trouvé un consultant en Feng Shui, vérifiez qu’il est issu d’une lignée traditionnelle puis faites-lui confiance et surtout, ne mélangez pas 2 types d’analyses et de conseils.

    • Q : La vie comporte des hauts et des bas et si on est globalement satisfait du cours de sa vie, qu’est-ce que le Feng Shui peut apporter de plus ?

      : Je suis d’accord avec vous, la vie n’est pas un long fleuve tranquille ; D’autre part, encore une fois, et notamment à l’âge adulte, ce sont vos actes (la chance de l’homme) qui vont prédominer dans la réussite de vos objectifs de vie. Cela dit, ne vous êtes-vous jamais dit que cela paraissait parfois plus facile à certains qu’à d’autres ? Que la vie semblait gâter un peu plus certaines de vos connaissances que vous même ?
      Je fais le pari qu’ils ont probablement un logement plus porteur d’un point de vue Feng Shui. Ils ont moins à se battre contre certaines énergies néfastes car elles sont tout aussi probablement moins activées.
      Et vous, que pensez-vous de la proposition suivante ? : continuez à agir dans le sens de vos objectifs, c’est parfait et afin de ne pas dépenser plus d’énergie qu’il ne le faut, faites-vous soutenir par votre habitat.